L'Amour comme par hasard * Eva Rice

Publié le par Mlle Pointillés

l'amour comme par hasardLa 4ème...

1954, Pénélope et Charlotte, de jeunes anglaises issues de familles aristocratiques mais désargentées, sont folles du chanteur Johnnie Ray, qui fait fureur des deux côtés de L'Atlantique. Harry, le cousin de Charlotte, essaie de conquérir une extravagante actrice américaine qui s'est fiancée avec un autre. Pénélope, elle, est subjuguée par l'irrésistible Rocky Dakota, un imprésario hollywoodien de vingt-cinq ans son aîné. Mais Rocky s'intéresse-t-il à elle ou à sa mère, une veuve éblouissante qui ne s'est jamais remise de la mort de son mari bien-aimé au champ d'honneur? Un marivaudage, dans lequel Eva Rice réinvente avec esprit les jeux de l'amour et du hasard, dans une Angleterre attachée à ses traditions, sur fond de rock'n roll.

Ma lecture...

Pénélope Wallace est jeune, naïve et totalement fan de Johnnie Ray.

Le joLost art of keeping secretsur où elle partage un taxi avec Charlotte Fenris marque un tournant dans sa vie d'adolescente. Charlotte est pétillante, belle et très secrète. Quant à son cousin Harry, il est charmeur, magicien et très mystérieux lui aussi...Ces deux personnages sont d'ailleurs très difficiles à cerner, j'ai passé la moitié du bouquin à me demander si je devais leur faire confiance ou non...

L'ambiance de ce roman est so british! Elle retranscrit tout à fait l'ambiance après-guerre de l'époque, les difficultés, les nouvelles adolescentes, la mode, l'effervescence. J'avais l'impression d'y être, les descriptions sont justes et Magna est une demeure envoûtante.

Je n'arrête pas de penser aux disques qu'on passait dans la salle de bal, à la nuit où Marina a débarqué chez nous, à tous les Dîners de canard qu'on a faits depuis la fin de la guerre, je me dis que je ne m'assoirai jamais plus sur la banquette de ma fenêtre pour regarder dans l'allée et... et, c'est bizarre mais il me semble que je n'ai vraiment apprécié Magna que lorsque je vous ai connus, Harry et toi.

En ce qui concerne l'histoire, j'ai trouvé qu'elle mettait un peu (beaucoup?) de temps à se mettre en place...Ma lecture n'a cessé d'alterner entre des moments d'ennui total (la mère de Pénélope est juste insupportable...) et des passages pendant lesquels je replongeais tête la première! (avec Harry dans la Grande Galerie de Magna, la soirée d'anniversaire de Marina, la fin...)

Tous ces éléments combinés ont fait que j'ai mis des ploooombes à rentrer dans ma lecture (plus de 400 pages sur un livre qui en compte 537, on peut considérer que ça fait beaucoup) mais finalement, les quelques 100 dernières pages ont (enfin) su totalement me séduire!

Je mis la lettre dans mon sac et, tout en prenant mon mouchoir, je songeais à ce paradoxe qui voulait que les plus beaux mois de ma vie aient également été les plus tristes.

A noter que Le titre en VO (The Lost Art of Keeping secrets) est beaucoup plus poétique...

Dis à Pénélope que je pense à elle, a-t-il écrit. Même si elle ne se rappelle plus qui je suis, maintenant qu'elle a vu Johnnie Ray au Palladium.



J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune avec Heclea (qui n'est pas vraiment convaincue), 
Cécile (qui est sûrement déjà découragée ^^)

et Bladelor (qui n'a pas franchi le cap des 50 premières pages) (d'ailleurs, l'édition Le Livre de Poche est très laide, tu as vu?)



L'Amour comme par hasard
d'Eva Rice
3coeurs
Éditions Le Livre de poche - 2009
537 pages 


Note à l'attention des mauvaises langues: Il s'agit du 3ème billet de la semaine. Je suis over-efficace! ^^ (ou j'anticipe pour la semaine à venir....) (à voir)

Commenter cet article

Clarabel 31/05/2011 09:50



Moi j'ai adoré ce livre ! :)


Je désespère de lire un autre roman de cet auteur !!!



Mlle Pointillés 01/06/2011 14:32



C'est son seul roman?...Je savais pas...
Un jour peut être! *je croise les doigts pour toi!*



Cess 30/05/2011 17:50



Moui peut-être pas sans voix :)
Sinon ce que j'aime c'est que tu crois que lily va lire O&P avec toi mais tu sais, elle ne l'a même pas dans sa PAL hein et elle a pas été très emballée par le film que j'avais perso adoré...



Mlle Pointillés 01/06/2011 14:31



Il pourrait bien arriver dans sa PAL à son insu.....


HAHA!! ^^


Je veux pas le lire toute seule moi....:(((



Lily 30/05/2011 14:23



Fais attention, on s'habitue vite :)


Well, je passe mon tour pour ce bouquin... 400 pages quand même pour rentrer dedans.. pfiou no thx ! :D


 



Mlle Pointillés 30/05/2011 15:15



On trouvera bien autre chose à lire! ;)
Comme L'Ombre du vent! haha! (ou O&P) (.....)



sandy 30/05/2011 09:04



Ha ba pas cette fois ! Attendre la page 400, non merci ! ;o)


Et sinon, je la trouve pas mal moi cette couv ! ça pétille !



Mlle Pointillés 30/05/2011 15:13



Tant pis Sandy! ;)


Pour la couv, je préfère 1000 fois celle de la VO! ^^



Juliette 29/05/2011 15:37



J'ai adoré! j'ai trouvé ça frais... haine envers l'éditeur poche qui révèle la fin sur la quatrième de couv.



Mlle Pointillés 30/05/2011 15:13



Je peux comprendre qu'on se plaise dans l'ambiance singulière. Ca n'a pas franchement opéré sur moi mais c'est très bien écrit! ;)


J'ai longtemps hésité à mettre cette 4ème.......